Historial des Guides

 

Les Troupes de Manœuvre

 

Le vendredi 27 avril 2012, une cérémonie a officiellement inauguré le Département Manœuvre du Centre de Compétence de la Composante Terre dans le Camp de Stockem. Elle a, ainsi, scellé le destin des Départements Infanterie d'Arlon et Cavalerie de Leopoldsburg, englobés dans la nouvelle structure.

L’appellation "Troupes de Manœuvre" (Tp Man) est un concept déjà ancien. En effet, les Bataillons de Combat (Bn Comb) regroupaient déjà temporairement et pour des missions particulières, de l’in­fanterie et de la cavalerie. Ils pouvaient aussi être renforcés de moyens Combat Support (Génie, Artillerie,...) et Combat Service Support (Logistique, Médical,...)

A présent, d'un point de vue de la mise en œuvre sur le terrain, les procédés tactiques sont adaptés aux spécificités techniques propres aux nouveaux véhicules de combat de type AIV (Fus et DF) et MPPV. Cette nouvelle structure voit le commandant tactique articulant toujours des moyens Infanterie et Blindés qui sont dorénavant, et toujours, SES moyens organiques.

Les troupes de manœuvre ont ainsi vu le jour, sur base du personnel des unités d’infanterie et de cavalerie. Avec la disparition de ces deux Corps et l’adaptation de leur formation, les ca­dres sont, aujourd'hui, à même de servir au sein des différents bataillons quelle que soit leur unité d’origine.

 

 

Le Département Manœuvre et les Guides

 

Les différentes restructurations intervenues au sein des Forces Armées ces vingt dernières années et la dissolution concomitante d’unités ont amené les fraternelles ou associations d’Anciens à se poser la question du "comment" perpétuer le souvenir de ces unités et la mémoire des valeurs qu’elles ont, tout au long de leur histoire, tenu à promouvoir.

Au cours de ces restructurations successives, les 1er et 2ieme Régiment de Guides ont été dissous en 1994 lors du retour des Forces belges d’Allemagne, le bataillon école "Ecole des Troupes Blindées – régiment des Guides" qui leur a succédé a connu une existence éphémère (dissous en 2002) et l’Escadron des Guides qui a alors subsisté n’a guère connu de destin plus glorieux puisque, dès 2011, il disparaissait des ordres de bataille de la Défense et, avec lui, la dernière unité "Guides" depuis la création des Guides en 1831.

La reprise en 2012 par le "Département Manœuvre" à Stockem de l’étendard et des traditions du Régiment des Guides, telle que prévu par une note du Chef de la défense pour la poursuite des traditions des unités dissoutes, conduisit donc les fraternelles à se pencher sur la problématique de la mémoire.

De ces réflexions est né l’ "Historial des Guides".

 

 

L'Historial des Guides

 

Inauguré le 30 juin 2015, l'Historial des Guides se veut être un outil au service de l'éducation à la citoyenneté.

Le concept général constitue à développer dans une salle un parcours de l’histoire des Guides sur fond de l’histoire de Belgique et "séquencé" par les étapes de l’histoire de notre monarchie. Des panneaux explicatifs successifs ont été déposés sur le périmètre disponible et couvrent une période donnée. Pour chacune de ces périodes, les trois thèmes à savoir la dynastie, la Belgique et les Guides (au sein de l’armée) s'y retrouvent et couvrent les événements importants de la période présentée.

Afin de casser la monotonie éventuelle de panneaux successifs, des vitrines comportent des objets d’époque ou des pièces plus conséquentes sont disposées tout au long du parcours.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now