Mot du Président

Mai 2016

Notre vieille Europe subit la pression et les contrecoups de l’histoire : les tempêtes sécuritaires, économiques, politiques et autres se succèdent à un rythme accéléré ; le navire européen prend de l’eau de tout part et risque de chavirer sous les forces cumulées d’une guérilla urbaine djihadiste dont nous avons vu les conséquences affreuses récemment à Bruxelles ; d’un afflux massif & incontrôlé sinon désordonné de réfugiés et immigrés dont on doit craindre les effets déstabilisateurs ; d’un Brexit hasardeux, et finalement d’une économie et d’un système financier affaiblis, en attente périlleuse de la prochaine crise majeure. Récemment j’ai dû penser, à plusieurs reprises, aux lignes prémonitoires du célèbre poète irlandais W. B. Yeats (« The Second Coming ») :

 « Turning and turning in the widening gyre

The falcon cannot hear the falconer;

Things fall apart; the centre cannot hold;

Mere anarchy is loosed upon the world,

The blood-dimmed tide is loosed, and everywhere

The ceremony of innocence is drowned;

The best lack all conviction, while the worst

Are full of passionate intensity.

………………… “

Si notre société s’effrite et se divise, s’il n’y a plus au centre un grand groupe de citoyens prêts soutenir et défendre fermement notre modèle de « société ouverte », démocratique, vigoureuse et apaisée à la fois, cette Europe et ce pays se retrouveront définitivement dans les poubelles de l’Histoire dans quelques décennies. On dit souvent que cette vieille Europe s’est littéralement suicidée en 1914-1918 ; elle s’est vidée encore une fois de son sang et de sa substance dans les années trente et quarante du siècle précédent. Mais il y eut un renouveau, un nouvel espoir avec la reconstruction d’après-guerre et l’installation de la maison commune « Europe ». Hélas, en voulant trop bien faire, en poursuivant des politiques téméraires et inconscientes d’expansion et d’approfondissement simultanées sans la compréhension et – surtout – l’adhésion sincère & volontaire des peuples européens, ce processus européen de sauvegarde et de défense de notre modèle se trouve maintenant dans l’impasse : « Qui trop embrasse mal étreint ».

Ce qu’il faut surtout observer froidement, c’est l’absence d’un vrai leadership à tous les niveaux de notre société : en Europe, en Belgique mais aussi dans les différentes organisations et entités qui composent le tissu économique, social, politique des pays européens. Il ne s’agit pas de verser ici dans un populisme facile, parfois odieux et toujours négatif ; mais force est de constater que nos chefs semblent désemparés, mentalement et moralement perdus devant la vitesse et l’ampleur des développements dans le monde. Les soi-disant sommets, européens à Bruxelles, des G-7 (ou 8 ou…) un peu partout, ne trompent plus personne quant à leur efficacité et leur force de persuasion : l’enthousiasme et la volonté ferme de faire face aux graves problèmes ne viendront pas de ces exercices désespérés de « communication ». Et le même mal sévit en Belgique : un dialogue social qui est littéralement un dialogue de sourds, des « négociations » vides de sens et sans résultats concrets et effectifs. Quelques mesurettes techniques, quelques budget (toujours insuffisants !) à gauche et à droite, oui ; l’élan vital qui devrait motiver et entraîner les peuples vers les grands efforts collectifs (y compris les sacrifices nécessaires), non !

Cela me désole d’écrire ces quelques lignes : parce que cette analyse démontre l’évaporation, la perte (ou à tout le moins le danger de perte) des valeurs qui nous sont chères, du côté de Mars aussi bien que de Mercure. L’esprit de défense et de travail ; l’esprit du commandement – c’est-à-dire de la direction, à tous les niveaux ; l’esprit de sauvegarde de notre modèle de civilisation et de notre riche héritage culturel commencent à manquer cruellement, même dans les milieux et aux niveaux qui devraient en constituer les meilleurs remparts.

 

Freddy Bracke             

 

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now